Globe terrestre mécanique avec méridien crépusculaire datable vers 1705

Globe terrestre mécanique de navigateur en laiton avec méridien crépusculaire permettant de déterminer la durée des zones de pénombre au lever et coucher du soleil en fonction des saisons et de la latitude et de celle de 27 lieux dénommés.

Ce globe n’est pas signé mais fait indéniablement référence à la cartographie de Guillaume Delisle publiée en 1700 et dont il pourrait bien être l’œuvre. A noter qu’il fait référence à la ville de Berlin « Perieciens de Berlin » (= sous le même parallèle que Berlin), « Anteciens de Berlin » (= sous le même méridien que Berlin) et « Antipodes de Berlin » (= diamétralement opposé à Berlin), termes déjà usités en 1741 dans les traités.

Ce globe, mobile, est enchâssé dans un cerclage composé d’un méridien simple, d’un méridien double (= méridien crépusculaire) et d’un cercle horaire équatorial gravé des heures en chiffres romains.

Le méridien simple est composé de deux cercles dont l’un est mobile (cercle intérieur) et comporte un index gradué se déplaçant sur un calendrier zodiacal gradué de ±30° avec indication de l’écliptique à ±23,75°.

C’est le déplacement de cet index qui entraîne le déplacement du méridien crépusculaire et permet donc de déterminer la durée, en fonction des saisons et de la latitude, de la zone de pénombre juste avant et juste après les lever et coucher du Soleil, c’est-à-dire la durée de l’aube et celle du crépuscule.

Condition : à l’origine, transportable, le globe devait être protégé dans un étui de peau. Le pied sur lequel il est maintenant posé ressort d’une simple volonté de présentation décorative.

Dimensions : diamètre 8 cm – hors tout 9,3 cm.

France vers 1705.

Référence : aucune référence - nous n’avons pas connaissance, où que ce soit, d’autre type de globe remplissant cette même fonction.

Pièce de musée.

NB. 1 : le crépuscule nautique est la période où le centre du Soleil est situé entre 6° et 12° sous la ligne d’horizon. Le soir, la fin de ce crépuscule indique le début de la nuit perceptible. Rappelons également que le méridien d’origine dit de l’Ile de Fer imposée par Louis XIII, fut abandonné en France au profit de celui de Paris en 1792.

NB. 2 : Fils de Claude Delisle lui-même cartographe, Guillaume Delisle (1675/1726) fut géographe et cartographe à Paris après avoir été l’élève de Cassini. Il publia ses premières cartes en 1700, la carte du monde et la carte des continents qui contribuèrent à établir sa renommée. Il enseigna la géographie au jeune Louis XV et reçu en retour le titre de géographe royal.

 

VENDU A UN MUSEE INTERNATIONAL - SOLD TO AN INTERNATIONAL MUSEUM

 

Globe terrestre mécanique avec méridien crépusculaire datable vers 1705.

Globe terrestre mécanique avec méridien crépusculaire datable vers 1705.

Globe terrestre mécanique avec méridien crépusculaire datable vers 1705.