Microscope de type Marie datable vers 1745

Microscope de type Marie avec corps optique à tirage comporte trois verres.

Le tube supérieur en vélin vert permet la mise au point par coulissage. L’oculaire est monté en ébène tourné sur lequel est vissé un bouchon à toupet.

Le tube inférieur, recouvert de chagrin noir (mulet), est également monté sur ébène et permet de recevoir par vissage l’un des 4 objectifs disponibles. Il s’enchâsse dans un anneau en laiton inclinable latéralement et solidaire d’une crémaillère à vis micrométrique réglable par une molette horizontale située au-dessus.

Sur la platine figurent 4 pieds balustres en laiton tourné qui supportent 2 « valets », traverses horizontales chantournées sur lesquelles sont fixées des lames de laiton faisant ressort permettant d’accueillir les lames d’observation.

Sur cette platine on trouve également, monté sur pivot, un porte pince à insecte dont l’autre extrémité est percée d’un trou (même type que sur celui du microscope de Passemant illustré p 39 de l’ouvrage du Dr Alain Stenger). Au centre de la platine s’insère une lentille condensatrice permettant un meilleur éclairage des objets transparents. Cette dernière peut recevoir en fond d’observation une pastille écran, noir ébène, sur une face et blanc ivoire sur l’autre.

La boîte est posée sur 6 petits pieds balustres. Elle est entièrement marquetée de décors géométriques en bois de rose et de violette. La façade est occupée par un panneau à guillotine qui peut s’échapper par le haut et sur lequel est fixé un diaphragme rotatif percé de 4 orifices de diamètres différents permettant l’entrée de la lumière vers un miroir situé à l’intérieur et dont l’inclinaison variable est réglable grâce à des vis papillons situées chacune au milieu des panneaux latéraux. Dans la partie inférieure de la façade, un tiroir de rangement. L’un et l’autre sont équipés d’un bouton de prise en laiton tourné.

En état de fonctionnement.

Provenance : ex-collection G. Bernard.

Références : Ce microscope porte, sur la plaque de base, la pastille de l’Exposition de 1936 au Musée des Arts Décoratifs – prêt de « M. G. Bernard ».

Littérature : Un exemplaire très proche, signé « Marie à Paris » est conservé au Musée de Arts et Métiers de Paris. Il n’existe actuellement pas d’étude ni de biographie consacrée à ce constructeur. L’unique citation se trouve dans le catalogue de la collection Nachet dans lequel on lit : « Marie, opticien à Paris, fournit des objectifs à l’Observatoire de Paris, en 1736. On trouve ce même nom sur un microscope proche de la production de Passemant. En 1760, une veuve Marie est établie quai de l’Horloge ».

Dimensions : hauteur au pilier : 29,30 cm - largeur totale : 13,5 cm profondeur totale : 13,5 cm

Paris c.1745.

Référence : D/EXLU

Prix et photos supplémentaires sur demande.

 

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.

Microscope de type Marie - ex collection Bernard.